13 avril : Ecolos ...


mardi 13 avril : écolos, poil au ...

 

Ne vous trompez pas, je n'ai aucune envie d'accabler ces bonnes gens... j'en ai été, en carte et tout, à une époque où l'on se rêvait courant politique puissant et novateur. J'y ai rencontré beaucoup de gens biens, ça reste des amis...

 

Mais, il y a quelques jours, on met en avant : presse, TV régionale, un chantier de remise en jardin d'un petit espace au milieu de la ville... Je connais les lieux : c'était mes balades d'adolescent : des centaines de jardins ou vergers qui partaient à l'assaut des collines et forêts entourant la ville. Quelques décades ont suffit : immeubles sur les jardins, zone industrielle sur les prairies naturelles pleines, au mois de juin, de hautes herbes, de fleurs et d'une multitude d'insectes et de sauterelles (pénible, les sauterelles, c'est bien fait …) Aujourd'hui, autour de la ville et jusque chez moi, plus aucune prairie naturelle, ni mulots, ni insectes, ni fleurs : un sol stérile, simple substrat où l'on produit, plutôt que l'on cultive, à grand renfort de pesticides et d'engrais... Il paraît que plus de 60% des sols agricoles dépassent largement les limites tolérables de concentration de ces produits... alors, un petit jardin réssucité, ça fait un peu guignol, non ?

 

Sans compter le reste :

 

rénovation énergétique : la mesure phare : classement énergétique obligatoire … ça se résume à une évaluation sommaire, occultant certaines particularités (les maisons anciennes, par exemple), ou les coûts réels.. Mais l 'étude sera payante et réalisée par des bureaux privés : merci pour eux... et, à part la dévalorisation d'une bonne partie du bâti ancien en milieu rural, pas sûr que l'on ait plus progressé comme cela qu'avec les quelques aides antérieures ..

 

Les bagnoles : à jeter, à taxer, nos voitures, mêmes modernes ou peu polluantes, honte à nous... L'avenir sera tout électrique(ou pire), même les vélos...

 

les atomistes d' EDF sourient, les armateurs et croisièristes sont sereins, les camionneurs sont forts de l' utilité que leur confère la faiblesse des transports publics... et aussi le fait que le moindre de nos objet vient des antipodes et passe entre leurs mains …

 

Il faudra donc bien que je me restreigne pour que tout continue ainsi, il faudra aussi que je m'abstiene de protester devant les centrales si je veux pouvoir, à bon prix, recharger mes batteries … Avec mon p'tit vélo, j'avais l'air d' (cf la chanson de Brassens)

 

Pas l'air con non plus quand on me fait honte à m'envoyer en l'air ainsi pour voir d'autres pays, d'autres gens, et même d'aller dans ces montagnes lointaines, au Népal, retrouver mes désormais amis, ces merveilleuses personnes qui m'enseignent...

 

On veut faire de moi l'unique responsable d'un monde en perdition, on m'incite à la repentance, demain on me couvrira d'interdits et de contraintes, et tout continura pour le profit de nos maîtres ou la richesse de nos financiers. Il n'y a pas de modèle social ou économique alternatif : mes slips seront toujours tissés par des ouïgours ou au Bengladesh, mon PQ importé de Taïwan et fabriqué avec de la pâte à papier brésilienne...

 

Pour en revenir à mes amis écolos, j'aimerai quand même qu'ils arrêtent de collaborer malgré eux à du « greenwashing », qu'ils recommencent à marcher (pour moi, ça va être compliqué …) à revendiquer comme avant, et aussi à imaginer une société parallèle à ce monde d'artifice et de contraintes, non-humain, pourri...

 

 

Au fait, commémoration : les 150 ans de la Commune de Paris ,,

 

Aujourd'hui (en fait le 12) notre gloire Franc comtoise, ce bon COURBET, nommé responsable de la Culture et des arts, est chargé de rouvrir et de réorganiser les Musées et Expositions...

 

fait du bien de savoir ça aujourd'hui, nous qui maintenons fermé les nôtres …